[CHRONIQUE] Le Chevalier Errant - Comics Prime

DESSINS: MIKE MILLER

ADAPTATION DU SCÉNARIO : BEN AVERY

Game of thrones est devenu incontournable, et Dargaud ne s’y trompe pas en sortant l’adaptation BD d’une nouvelle (3 sorties pour le moment sur 10 prévues, vous pouvez trouver la compil des 3 dans un roman) de G.R.R.Martin, le prodigue (ou pas) papa de Westeros (et Essos).

L’histoire se situe environ 85 ans avant la série tv, au temps des Rois (dégénérés et consanguins) Targaryen. les 7 royaumes vivent encore dans le spectre de la première rébellion Feunoyr (je vous explique le cadre en bas de ce billet, ça vous aidera à la lecture de cette bd). Ser Duncan, alias “Dunk” et son écuyer “l’Oeuf” qu’on vous révèle direct être Aegon Targaryen, le fils du Prince Maekar (qui deviendra Roi 10 ans après le récit de cette bd). Ce dernier a donc confié son fils fugueur au chevalier qui l’a recueilli et sauvé sa vie, et c’est donc depuis lors que Duncan le géant (plus de 2m) et l’Oeuf, incognito pour son propre bien sillonnent les routes, tantôt le ventre vide, tantôt seuls, parfois en compagnie et c’est ainsi qu’au détour d’un repas frugal de bord de route ils sont intéressés par l’annonce d’un tournoi animant le mariage de l’enfant du Seigneur Beurpuit. Ils se rendent vite compte (surtout l’Oeuf) qu’ils se retrouvent au milieu d’un nid de vipères, d’anciens sympathisants au traitre Feunoyr et sa descendance. Assoiffés de pouvoirs, les intrigants ne reculeront devant rien pour faire triompher leurs desseins.
Vous l’aurez compris, du Trône de fer pur jus. Le matériel de base est assez brillant et très excitant pour les fans, dévoilant ou découvrant un pan de l’univers étendu. Si les dessins sont sympa sans être exceptionnels, les choix de l’adaptation scénaristique, quant à eux sont bons et on regrettera juste l’absence d’un trombinoscope au début ou à la fin de l’album afin de retenir les nombreux chevaliers et seigneurs qui émaillent le récit. La nouvelle a elle cet avantage, qu’elle permet de prendre le temps de connaître les protagonistes secondaires, ce que la BD n’a pas le luxe de faire.
Si vous aimez GOT et son univers, un achat plutôt bon, pour peu que les romans (les trucs sans images ni phylactères) vous rebutent.

Rebellion Feunoyr, késako ? : Aegon IV Targaryen est un roi jugé indigne et se noyant dans sa propre graisse, en plus comme un Targaryen sur deux il est totalement taré du à la consanguinité de sa lignée. Avant de mourir alors que son fils légitime Daeron II Targaryen va monter sur le trône, il décide de reconnaître les premiers nés parmi ses bâtards, et seuls les Sept dieux savent à quel point il a pu essaimer aux 4 vents avec ses multiples maîtresses. Pour foutre un peu plus la merde il décide de remettre son épée “Feunoyr” en acier Valyrien, symbole royal, à Daemon, un de ses bâtards, valeureux, honorable et très appréciés des nobles comme du peuple. Daemon décide que par se geste, son désormais défunt père le reconnaissait en fait comme son héritier. C’est donc en secret il se trouve alliés et une armée afin de lancer sa rébellion contre Daeron II déjà roi bien établi. Daemon prend le blason inversé des Targaryen : Dragon noir sur fond rouge et prend le nom de Feunoyr comme l’épée de son père. Malgré ses grandes qualités et valeurs, il finit par échouer dans le sang lors de la bataille d’Herberouge, Daemon et ses deux fils jumeaux, ses aînés, y perdent la vie, beaucoup de Nobles alliés à Feunoyr perdent eux énormément d’argent, de terres et des enfants qui sont envoyés en “otages” dans des familles loyales au Roi légitime. Là tout le monde se dit qu’on est tranquille avec cette affaire, mais 15 ans après on se rend compte que c’est bien mal connaître la soif de pouvoir des Feunoyr.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer