[Calendrier de l'avent] Sandman Tome 1 - Comics Prime

En ce début de semaine, pour ce quatrième jour du calendrier, je vous propose Sandman et vous invite à prendre la route des rêves.

Sandman tome 1

En 1916, un mage mène des expérimentations pour tenter d’atteindre l’immortalité. Cependant, il échoue dans sa tentative et sans le vouloir, emprisonner Morphée, l’une des sept entités primordiales de l’univers. Par peur de représailles, le mage gardera enfermé l’architecte des rêves pendant 70 ans. A la mort du mage, Morphée est libéré de sa prison et tente de regagner son domaine qui fût laissé à l’abandon.

D’après moi Sandman est un comic fort intéressant à lire. Déjà, parce que celui-ci, narre une histoire s’écartant à dix lieux de ce qui est fait traditionnellement, en somme, ne vous attendez pas à voir des explosions et de la bagarre !

De plus, l’ouvrage est écrit par le grand Neil Gaiman. Cet écrivain de renom est connu pour ses œuvres , aux univers particuliers (Coraline, American Gods, Stardust) , qui ont souvent pour thèmes la réalité et ses limites. Niveau narration, c’est vraiment du lourd !

Le comic est facile à trouver pour un prix honnête, surtout vu le pavé (on parle de 496 pages quand même !) pour une série qui est en 7 tomes et terminée. Enfin, et selon moi, c’est le point le plus important, la série s’écartant des canons de base des comics standard, Sandman peut être un bon point d’accroche pour amener des gens à découvrir le monde des comics.

 

Sandman tome 1
Dessin : Collectif
Scénario : Neil Gaiman
Editeur : Urban comics
Prix : 35 euros

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer