[Blu-Ray / Dvd] Justice League vs Teen Titans - Comics Prime

Que nous cache ce film sous son titre aguichant ? Pourquoi et comment la trinité va se retrouver

justice-league-vs-teen-titans-blu-ray-poster

Fiche Technique :

Réalisation : Sam Liu.
Editeur : Warner Bros / Warner Bros Home vidéo.
Date de sortie: 29 Mars 2016 aux usa. 13 Avril 2016 dans nos contrées
Durée: 79 minutes.

 

Synopsis : Batman, via Nightwing, intègre Damian/Robin dans les Teen Titans. Damian découvre donc ses nouveaux partenaires, si l’entente n’est terrible avec Bluebeetle, les relations finissent par lisser. Une membre de l’équipe : Raven, est rattrapée par son passé mystique. Alors que peu à peu les troupes du démon Trigon envahissent la terre et s’en prennent aux Super-héros.

maxresdefault

Choc de génération :

Voilà donc les Titans qui débarquent dans les films animés Warner. chaperonnés par Starfire on retrouve donc Raven, Bluebeetle et Beastboy complété dés le début de Damian Wayne alias Robin. Ce dernier s’impose assez vite comme leader, de façon agresive et arrogante, prenant la place de Bluebeetle qui renonce assez vite tant le caractère du jeune Wayne est imposant. De leur côté la Justice League (sans green Lantern et sans Aquaman), après avoir mis en déroute la « Legion of Doom » (composée : de Lex Luthor, Solomon Grundy, Cheetah, Weather Wizard et ToyMaster), voit le Weather Wizard se faire posséder par une entité démoniaque qui fini par fuir après avoir été défaite. Mais a-t-elle vraiment disparue ? Et que faisait-elle là en fait ? Je n’en dirai pas plus sur le scénario mais très franchement : un démon qui possède l’esprit des gens et un titre qui nous promet que la JL et les TT vont se mettre sur le coin de la tronche, le lien est vite fait.

Justice-League-vs-Teen-Titans-post-3

Le postulat est donc relativement classique, mais la grande partie de l’histoire sert surtout à introduire les TT, leurs pouvoirs, développer leurs histoires (enfin surtout Raven et Damian) ce qui est plutôt agréable et drôle. Damian étant le sale petit con habituel qu’il est, le voir s’adapter dans un groupe et travailler en équipe est amusant. De leur côté la JL est mise un peu de côté sauf Cyborg qui, clin d’oeil sympa, est fort proche des TT. Sachant que ce dernier était historiquement un de leurs membres fondateurs jusqu’à ce que lors des New 52 on l’appelle comme « téléporteur/lien radio » dans la Ligue des Adultes.
L’univers DC s’étoffe donc encore ici avec son équipe jeunesse qui n’est clairement pas en reste. Le scénario n’est pas aussi plat qu’il n’y parait, Superman est bien exploité, Batman est un peu en retrait quant à lui mais il faut sans doute bien cela pour laisser briller les jeunes… Jusqu’à la confrontation.

L’unité graphique entre les films est respectée et on continue assez intelligemment à faire avancer cet univers partagé de films en films tout en proposant des nouveautés assez agréables. Ici on s’approche du monde démoniaque et de la magie, département ou la trinité n’est pas forcément très connaisseuse.
Warner-Bros-Home-Video-DC-Comics-Justice-League-vs-Teen-Titans-Preview-013

En conclusion :

J’avais émis une critique quasi systématique sur les précédents films : la violence gore. Ici ce n’est pas le cas. Ok il reste un peu de violence un peu musclée mais quasi pas une goutte de sang n’est versée. C’est franchement agréable et je n’hésiterais donc pas à mettre ce film entre les mains des plus jeunes. Le casting VO reste vraiment très bon avec notamment Jon Bernthal (alias The punisher dans la série Netflix : Daredevil) qui joue ici le grand méchant, ou encore Shemar Moore ( Derek Morgan dans Esprits Criminels) et Jerry O’Connell (dont le nom ne vous dira rien, mais dont le visage vous rappellera des films comme Stand by Me, Scream 2, …)
En bref, d’une qualité constante les films DC/Warner s’enchaînent agréablement, donnant une version légèrement différente de ce que les NEW52 nous apportent. Même si le titre racoleur ici, quant à la confrontation, pourrait décevoir les gens, le reste de l’histoire rattrape cette déception qui n’en est plus vraiment une pour les habitués des Comics en général, avec leurs couvertures vendant des scènes qui bien souvent n’existent pas dans les pages.
PS : Pour la VF un élément amusant mais très bizarre est venu me perturber, ils ont purement et simplement inversé les voix des comédiens de doublage de Superman et Batman, j’aimerais comprendre l’intérêt, mais sans doute que 99% des gens ne le remarqueront pas.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer