Black Mirror saison 4 - Comics Prime

Le retour de la mini-série Netflix s’est fait attendre. Plus d’un an à se ronger les ongles d’impatience et la voilà enfin. Mais que nous réserve donc les différents réalisateurs, quelles histoires et quels sombres secrets l’avenir nous réserve t’il ?

Production : Netflix
Nombre d’épisodes : 6
Diffusion : Décembre 2017
Sollicitation :
6 épisodes dirigés par des réalisateurs différents, nous plongeant dans l’obscurité de notre dépendance et de l’évolution des technologies.

 
 
 
 
 
 
 
 

Retour sur l’histoire de la série:

Après le succès indiscutable des deux premières saisons produites par Channel 4, chaine de télévision Britannique gratuite, ces 7 épisodes ont poussé Netflix à se lancer dans le projet et en Septembre 2015, le géant américain annonce officiellement la reprise de la production. Octobre 2017, la saison trois composée de 6 épisodes cette fois, est diffusée sur la plateforme de streaming.

Une nouvelle fois, un succès indiscutable et international. Un peu plus d’un an plus tard, revoilà Black Mirror pour notre plus grand plaisir.

Digne descendant, recette d’un succès :

Black Mirror est en effet le digne descendant des séries composées d’épisodes indépendant, réalisés par des réalisateurs différents et souvent connus, le tout fleuretant avec l’étrange (horreur, SF, thriller,…).

Un style qui tire ses origines dans les années 50-60 avec le cultissime Twilight Zone mais que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre…Voir même les moins de 50…Cependant, l’un des premiers  descendant notable ne peut être oublié par la génération Y…Les contes de la Crypte, débutant en 89, pour une durée de 7 ans et un total de 93 épisodes, la série aura marquée les esprits par son côté déjanté, second degré et par son narrateur hors du commun.

Il faudra alors attendre 2005 pour voir émerger « Masters of horror » avec à son bord des légendes comme John Landis, Tobe Hooper ou encore Dario Argento.

Ensuite et enfin, Fear Itself en 2008.

Puis, un désert de 3 ans sans retrouver la qualité de ces grands classiques.

C’est alors que, dans le sillage de ses grands frères Américains, Charlie Brooker lance le projet Black Mirror. Trois épisodes chocs. Cet aspect, cette façon d’aborder les histoires, comme des contes que l’on se narre au coin du feu pour s’effrayer est probablement l’une des clés de la réussite de cette nouvelle perle.

Le monde s’affole et en redemande… Ces 3 épisodes servent de mise en bouche pour la suite. La saison 2 gagnera un épisode supplémentaire et la 3 et 4 en gagneront 2… Des épisodes toujours rythmés, mais de longueurs honorables.

Mais trêve de bavardages, il est temps de voir si cette dernière saison est à la mesure de sa réputation.

Saison 4 :

Premier Bémol assez évident, le nombre d’épisodes…6…Une fois de plus, on reste sur sa faim. Certes, ils sont longs avec parfois plus d’1h30, mais cela ne suffit pas à combler le manque. Second point négatif, ou presque, certains épisodes semblent inachevés, avec une conclusion abrupte et parfois tirée par les cheveux (épisodes 1, 2 et 3).

Mais une fois passé ces deux inconvénients assez vivables, cette saison 4 relève le défis de se renouveler tout en restant fidèle à sa marque de fabrique.

Des scénarios absolument originaux, des acteurs tous formidables, des réalisations de haut vol, mention très bien à « Archange« , réalisé par Jodie Foster aux commandes d’un casting de qualité. Impossible de vous en dire plus sans spoiler, mais vous serez sans aucun doute scotchés par les divers retournements de situations, les intrigues et la tension qui règnent dans chaque épisode.

Enfin, survolant cette saison grâce à sa qualité, l’épisode 6 (Black Museum), le point final parfait aux heures passées devant Black Mirror.

Avec un côté « petite boutique des horreurs« , on voyage au cœur d’un musée ou l’on croise des références aux épisodes et aux saisons précédentes. On s’accroche aux récits du guide, un ancien chasseur de têtes pour une entreprise de recherches Neurologiques, il nous retrace les parcours de certains objets de sa collection morbide ayant entraîné la perte de bon nombre de ses « patients ».

S’il y a un épisode à retenir de cette saison quatre, c’est celui ci.

Saison 5 ? :

Bien entendu, pour l’instant rien ne circule à ce propos, cependant, au vu de la bonne réception du public, Charlie Brooker admet être partant pour une saison Cinq. Lors d’une interview pour «  Express.co.uk« , le créateur de la série expliquait qu’il y aurait sans aucun doute des discutions au sujet de l’avenir de Black Mirror une fois la tournée promotionnelle terminée.

Nous ne pouvons donc qu’espérer une suite à l’aventure Black Mirror avec une saison 5 de 12 épisodes au minimum (il est permis de rêver non ?).

Conclusion :

Foncez, c’est tout ce que j’ai à vous dire. (conclusion la plus courte de l’histoire des conclusions)

Black Mirror saison 4
Fidèle aux saisons précédents, Black Mirror saura satisfaire l'attente et donner envie d'en avoir toujours plus.
Scénarios
Casting
Photographie
Quantité d'épisodes
On aime
  • Le scénario des épisodes
  • L'aspect histoires au coin du feu
  • Le casting
On aime pas
  • 6 épisodes... Pas assez!
  • Des conclusions parfois trop brutales
3.9Note Finale

A propos de l'auteur

Fier représentant de la génération Y, Bercé par Star Wars, Batman, Mario et compagnie. Fan de musique et de Cinéma, créateur de la chaîne YouTube Ticket Critique, Guitariste, bassiste, chanteur…Je suis un touche à tout et j’aime partager avec vous mes impressions et passions.

Articles similaires