[CINÉ CLUB] BIFFF 2018, notre programme. - Comics Prime

Deux semaines de sang, d’horreur, de SF, des déguisements, de hurlements, de folie et de chants … La rédaction y sera et voilà la liste non exhaustive de notre programme.

Est-il réellement nécessaire de présenter le BIFFF ? C’est tout simplement le meilleur festival de cinéma fantastique du Monde (ceci est une analyse complètement pas objective du tout d’un fan invétéré). Pendant deux semaines, une sélection de plusieurs dizaines de films de toutes nationalités et de tous horizons sont mis à votre disposition pour étancher votre soif de sang et d’étrange. Des stands de BD, de maquillage, d’alcool maison, de DVD, etc. destinés à vous divertir entre deux films seront disséminés aux quatre coins des cinémas.

36 ème édition d’un festival qui s’est tenu historiquement au Passage 44, puis à Tour et Taxis pour enfin prendre ses quartiers à BOZAR dans des salles magnifiques et dans un cadre magique.

On bave devant…

Du côté rédaction de Comics Prime, on bave devant quelques films susceptibles de ravir nos papilles. On vous livre notre programme non exhaustif en espérant vous inspirer.

Lord Craft débutera les festivités avec un film Argentin, Terrified (Aterrados en VO). Imaginez que votre quartier soit devenu le théâtre de phénomènes inexpliqués, paranormaux et surtout bien flippant. Imaginez 90 minutes de Jump scare. Imaginez la relève de James Wan. Alors prévoyez des sous-vêtements de rechange car cette première Européenne promet des relâchements de sphincters.

 

Autre choix de notre Seigneur Craft ; Party Hard, Die Young. Un slasher bien classique. Des jeunes décidés à faire la fête, du sexe, de l’alcool, des morts inexpliqués, des vacances moins sympas que prévues. Une version Autrichienne de tout ce qui a été fait dans les années 90 aux USA. Miam miam…

 

Irokee ira déguster du classique, une énième adaptation d’un roman d’Agatha Christie, Crooked House. Avec un casting de haut vol (Glenn Close, Gillian Anderson, Max Irons, …), ce film réalisé par Gilles Paquet-Brenner, réalisateur entre autres de Gomez et Tavarez (aïe aïe aïe) nous plonge dans l’œuvre préférée de la Romancière. A cheval entre les 10 petits nègres et le crime de l’orient express, ce classique de la littérature ne peut être foncièrement mauvais…

Notre cher Irokee ira également déguster Tragedy Grils, l’histoire de deux amies en mal de notoriétés, qui vont se donner la mission de lancer des tutos « meurtre » sur Youtube. Une histoire à prendre au 12 000ème degré et rempli de références à l’histoire du cinéma. Dans les rôles principaux, Alexandra Shipp et Brianna Hildebrand, deux jeunes mutantes déjà aperçues dans les films Marvel.

Moebius, quant à lui, a sélectionné des joyaux comme I Kill Giant, un film adapté du comics du même nom, et dont l’équipe de production est internationale. Un Danois à la réalisation, des Belges aux effets spéciaux et l’Américain Chris Colombus à la production (ça ressemble au début d’une blague). Et comme le dirait Moebius, une affiche avec une petite fille munie d’un gros marteau, portant des oreilles de lapin face à un montre géant a au moins le mérite d’éveiller la curiosité.

Sinon, fier représentant des fans de Zombies et de Gore, il ira également voir Trench 11. L’histoire se situe à la fin de la première guerre mondiale dans une tranchée (comme son nom l’indique) et, bien entendu, il y a des choses pas claires et aptes à faire frémir les poilus. Si vous avez aimé Dead Snow, il y a fort à parier que ce film vous séduira. Mais seulement si vous n’êtes pas claustrophobe… vous serez prévenus.

Enfin, votre serviteur posera son postérieure face entre autres à Montréal Undead, un ensemble de 18 segments, réalisés par 18 réalisateurs, autour d’un film post apocalyptique zombiesque dans la ville Canadienne de Montréal. Hommage à Romero et première MONDIALE. Ce film est supposé ravir les fans du genre avec humour, tout en offrant un guide touristique original pour ceux qui souhaiteraient découvrir la région, car les 18 segments représentent 18 quartiers de la ville… Alors, si vous avez envie de voyager et de dégommer du Zombie, c’est par ici.

Et quand on parle d’hommage, l’autre film au calendrier est « Ca tourne près de chez vous ». Un titre qui parle à la plupart d’entre nous pour un film en noir et blanc, sur le mode du documentaire à la sauce Belge. Entre Blair Witch et c’est arrivé près de chez vous, ce faux docu nous plonge au cœur de la commune d’Evere à la rencontre de secrets noirs et décalés de la capitale Belge. A en croire le réalisateur, ce film est une « Vraie merde », alors, si t’aime ça la merde… Va voir ce nouveau long métrage d’Arno Pluquet.

 

Pour terminer, nous serons également présents à la Nuit, moment le plus attendu du festival avec ses 4 films de 23h PM à 7h AM, son ambiance hors du commun, ses lancés de PQ, ses hurlements, son petit déjeuné, ses siestes à 4h du matin et son public jamais égalé.

Encore une fois, ceci n’est qu’une minuscule partie de ce que Comics Prime s’imposera comme visionnage, car c’est, en tout, près d’une centaine d’heures de films que nous ingurgiterons pour vous, car nous n’avons pas peur de nous sacrifier pour nos chers lecteurs.

D’ici là, voici une courte vidéo récapitulative de l’année passée pour vous donner l’eau à la bouche.

En espérant vous y croiser, veuillez agréer messieurs et mesdames, l’expression de nos sentiments les plus déglingués.

Bien à vous,

Airgus

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer