Best of de la semaine #123 - Comics Prime

Le Best of de la semaine est une rubrique qui paraît de façon hebdomadaire. Vous y trouverez les coups de coeur de nos rédacteurs en Comics VF, VO, Mangas, BD, Jeux vidéo, Cinéma…

G00tham

Nonbe Daigaku, restaurant japonais à Ixelles

Une fois n’est pas coutume, mon coup de cœur est culinaire. Pour le 56e anniversaire de belle-maman, nous sommes allés dans ce restaurant aux critiques plus que positives sur Google.

Premièrement, c’est le côté très “viens manger chez l’habitant “ qui prend le dessus. Le restaurant est installé dans une ancienne maison de rangée, et il y a peu de places. À peine une grosse vingtaine de couverts. Je comprends pourquoi les critiques disaient de réserver assez tôt !!

Deuxièmement, étant assis à la table de découpe du chef, il nous a été très agréable de le regarder travailler ses poissons avec la plus grande délicatesse et respect du produit. S’il ne s’occupait que de la préparation des produits froids (sushi et autres grands classiques de la cuisine japonaise), la carte était composée d’une jolie variété de plats respirant la fraîcheur !

Enfin, pour finir, je ne saurai que trop vous conseiller d’y aller dans un esprit “découverte d’une cuisine typique” car vous n’êtes pas ici dans un resto “buffet à volonté pour 15€”, mais bien dans un restaurant qui vous proposera une cuisine variée et fine où la fraîcheur du produit rimera avec le nombre d’euros à débourser.

Si vous êtes un adepte de la bonne cuisine japonaise et que vous n’avez pas peur d’ouvrir le portefeuille plus grand que dans un wok à volonté, allez y les yeux fermés car la sympathie du personnel et un argument supplémentaire à tout le reste !

Airgus

Freddy VS Jason

Après cette saison d’Halloween, j’ai ressenti le besoin de re-voir les grands slashers des années 80/90/2000.

En commençant par Halloween, puis par Vendredi 13 et pour terminer par Freddy. Cet ensemble de film me menant irrémédiablement vers le crossover de l’horreur, Freddy Contre Jason, paru en 2003 avec Robert Englund toujours dans son rôle de grand brûlé et Ken Kirzinger, reprenant une nouvelle fois le masque et la machette. Un duel au sommet qui ne fut pas très bien accueilli à l’époque mais qui mérite d’être revu.

En visionnant l’ensemble de tout ces grands classiques du slasher, il saute aux yeux que, même pour l’époque, beaucoup étaient vraiment mauvais (mais jubilatoirement mauvais) et après des heures de screaming girls, de courses effrénées dans les bois et de faux sang, Freddy contre Jason apparaît presque comme un chef d’oeuvre perdu dans la masse de cadavres semés par le cinéma.

Tous les ingrédients sont réunis, du sexe gratuit, des corps démembrés, des ados insouciants, des vieux qui savent et un combat final épique.

Suite au succès (presque difficilement compréhensible) du nouveau Halloween actuellement dans les salles obscures, la franchise Jason semble à nouveau sur les rails pour un reboot, Robert Englund, ayant pourtant à l’époque exprimé qu’il avait tout raconté sur Freddy, rebondit en annonçant qu’il ne serait pas contre le fait de remettre les griffes une dernière fois sans en dire plus.

En définitive, je suis convaincu que les grands croquemitaines ont encore de beaux jours devant eux, tant que des réalisateurs bien intentionnés voudront bien leur rendre hommage dans la tradition, sans dénaturer l’essence même de ce qui contribua au succès des ces “monstres” du cinéma.

MC Twhip

Aposimz – tome 1

Ce grand monsieur qu’est Tsutomu Nihei revient avec une nouvelle série. Tout le monde connaît de près ou de loin son chef-d’œuvre qu’est Blame. Une ambiance glauque, très peu de dialogues et des structures architecturales difformes mais maîtrisées. Oui, le monsieur est architecte de formation et ça se ressent. Que ça soit dans Biomega ou dernièrement dans knights of Sidonia, l’architecture est monstrueuse !

Rebelote pour ce nouveau titre. Un empire maléfique sur une structure improbable flottant dans l’espace, les gens sont de plus en plus transformés en marionnettes(#zombie) et c’est le cas de notre héros de l’histoire !

Coup de cœur de la semaine ????????

Lord Craft

The Ballad of Buster Scruggs

Les frères Coen (Joel et Ethan qui nous ont déjà gratifié de chef-d’œuvres comme The Big Lebowski, Fargo, O’Brother et j’en passe) sont de retour avec un film à sketchs se déroulant au far-west.

The ballad of Buster Scruggs reprend 6 histoires ayant pour seuls points communs un humour féroce et une chute discutable (du point de vue éthique, s’entend). La mise en place m’a rappelé le trop confidentiel Four Rooms sorti il y a une vingtaine d’année (que je recommande chaudement également). Bref c’est (très) drôle, c’est gore (toutes proportions gardées) et les frères Coen nous prouvent une fois de plus qu’ils savent raconter des histoires et s’entourer de bons acteurs (pêle-mêle : James Franco, Tom Waits, Liam Neeson, …).

En plus c’est disponible sur Netflix. Bref, c’est bien. Regardez le. Bisous.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer