[CHRONIQUE VO] Batman White Knight, Master Piece ou tir à blanc ? - Comics Prime

Vous venez à peine de terminer le FCBD d’Urban comics, et vous n’en pouvez plus d’attendre (pas forcément tout le monde) la suite de ce hors-série par Sean Murphy ?
Les huit numéros VO viennent de sortir et votre friendly Twhip aka wam va vous donner son avis sans spoils… Sinon vous le lirez en octobre en VF… avis à chaud !

Scénariste : Sean Murphy
Dessinateur : Sean Murphy
Coloriste : Matt Hollingsworth
Editeur VO : DC Comics
Sollicitation : Après des dommages collatéraux importants et un passage à tabac du Joker devant le GCPD et ses alliés, Batman est-il allé trop loin? Il a également gavé le Joker de médicaments qui, au final, l’auraient complètement guéri ! Ce dernier décide donc de porter plainte contre le défenseur de Gotham et inverse ainsi les rôles des deux protagonistes. 
 
 
 
 
 
 

 

Le chevalier Blanc

Ce premier numéro nous en met plein les yeux et plein la tête. Sean lance les bases de son histoire magnifiquement bien. Des planches à couper le souffle, un soupçon de politique et de mise en garde contre le vigilantisme et on est bon !
Le joker est guéri. Il reprend ici son nom, Jack Napier (le nom du Joker dans le Batman de Burton et qui n’a jamais été utilisé dans les comics) et décide d’attaquer le GCPD en justice puisqu’ils sont coupables d’aider Batman.
Chacun devra choisir son camp, au fur et à mesure des numéros, les surprises vont s’enchaîner.
J’étais bouillant à la fin de ce numéro 1 en octobre, de plus après avoir interviewé mon artiste préféré (#objectivité) à FACTS (vous pouvez retrouver notre interview ICI).
Et puis, le second numéro est arrivé… et là… c’est le drame ! Explications.

Nan, je déconne ! C’était pour voir si vous continueriez à lire l’article. Comme promis pas de spoils, no stress ! (c’est hyper difficile au passage).
Cette deuxième issue m’a clairement désarçonné. Un doublon de personnage va faire son apparition et va changer l’histoire jusqu’au bout.
A côté de ça, Alfred est mourant. Bruce va devoir faire appel à un personnage important pour pouvoir le soigner et trouver un remède (trop dur de rien dire !!!!).
Clairement, la mythologie de Batman et son bestiaire débarque et je n’ai pas trop compris tout de suite. Après je me suis dit, si DC file les manettes, c’est qu’ils ont quand même du lui dire à Sean de faire un peu de mainstream au passage, non ? Ben, c’est ce que le #3 va déjà nous offrir.
Après, on sent qu’il va tenir les ficelles jusqu’au bout mais certaines choses sont très rapides et on se demande, pourquoi ? … Tous simplement parce qu’il est hors continuité ! Comme un Dark knight returns, il fait ce qu’il veut de ses personnages. Il y aura des pertes ainsi que des retournements de vestes dont un perso qui m’a déçu de ouf ! (Trop trop dur bordeeeeellll).

Napier Président

Sean Murphy est en roue libre (de moto). Il pousse ses idées aux max et amène le côté politique du truc également. Désolé mais ma phrase est légèrement spoilante mais là je ne sais pas faire autrement, Jack Napier va briguer une place de conseiller à la mairie. Son but est de se faire pardonner ses années de Joker et la politique est le plus simple (ou le plus proche de la mafia ?). Sean va même explorer l’histoire des Wayne, ça va même parler de nazis (si si), je vous dis ce titre s’enrichit de numéros en numéros !
Je sais que vous êtes de vrais petits détectives, et vous vous doutez bien que Napier va redevenir le Joker. Reste à savoir quand ? Pourquoi ? Et comment ? … Je dirais en octobre dans votre librairie et chez Urban comics ! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA.

En résumé

Sean Murphy c’est : Une histoire d’amour, un message, des véhicules. Je kiffe ce mec ! #bromance.
Son histoire tient la route comme des gommes lisse de F1. Certains raccourcis sont un peu déstabilisants mais rien de bien grave. Ses dessins sont absolument sublimes. Comme il nous l’avait dit en interview, lorsqu’il est aux commandes à son compte, il se donne encore plus et ça se voit.
La fin est ouverte et dingue (carton aux states donc…), une suite est envisageable (même si il nous a dit le contraire, lol).
En espérant qu’Urban nous sorte une édition black/white de derrière les fagots en plus de la couleur bien sûr et le bonheur sera au top.
Oui, Miller, Pope, Moore ont écrit la légende. Un nouveau nom vient s’ajouter pour un nouveau chef-d’oeuvre, Murphy.

[CHRONIQUE VO] Batman White Knight, Master Piece ou tir à blanc ?
Inversion des rôles pour le Joker et Batman. Sean Murphy pose les bonnes questions et signe un classique au passage !
Scénario
Dessins
Ce qu'on a aimé
  • Scénario béton
  • Dessins de malade mental
  • Vite en vf et vite la suite....
Ce qu'on a moins aimé
  • Certains raccourcis mais bon...
  • Je vois rien d'autre....
4.9Note Finale
Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer