Dark Knight Rises : un nouveau pas dans le genre ? - Comics Prime

Nolan nous livre enfin la conclusion de sa trilogie, alors que vaut le film ? Four ou véritable chef d’oeuvre cinématographique ?

Commençons d’abord par un rapide rappel des faits :
Accusé à tord de la mort de Dent, Batman à la fin du second épisode doit fuir Gotham…

Nolan nous amène donc juste à ce moment là en reprenant les dernières scènes du deuxième opus. Un petit conseil si vous allez voir le film, pour bien le comprendre n’hésitez pas à revoir les premiers épisodes, cela vous aidera à faire les liens sur certains événements.

Synopis :
Bruce Wayne s’est reclu dans son manoir, mais l’ombre d’un nouveau danger plane sur Gotham, cela fait 8 ans que Batman n’est plus réapparu dans les ruelles de la ville. Va-t-il reprendre le déguisement du Chevalier Noir ?
Evidement, Bruce Wayne ne va pas se croiser les pouces et finira par enquêter sur cette nouvelle menace !
Avis :
Sorti de la salle j’ai eu un sentiment mitigé, Dark Knight Rises n’est pas un mauvais  film, le jeu d’acteur est très bon, hormis la prestation de Marion Cotillard.
Mention spéciale pour Tom Hardy, qui malgré son masque a une grosse présence dans ce film.

La faiblesse de cet épisode (et dans la saga) réside surtout sur « la promesse ».
Je m’explique en tant que fan de la chauve -souris,je m’attendais à un film avec des références à son univers, hors c’est cela qui manque cruellement.

Ce que je reproche au film : un survole des personnages par exemple Selena Kyle (Anne Hathaway m’a quand même bluffé) dont le personnage à mon avis n’est pas assez exploité, un univers où le grandiloquent où le strass des super-héros n’est pas présent, et références au comics éludés.
En faite, Nolan prend un univers qui pourrait être réel et a mis une pincée de Dark Knight par-ci, une autre pincée par-là et nous l’a vendu comme du Batman.
En conclusion
Batman : The Dark Knight Rises a rempli son cahier des charges, c’est à dire une cohérence totale avec les premiers opus, un scénario qui se tient avec des références à l’univers que Nolan a construit autour du Chevalier Noir. Mais n’allez pas voir ce film si vous vous attendez a un blockbuster survitaminé héroÏque !
Batman The dark Knight Rises et sa trilogie est une interprétation, un film qu’il faut revoir pour apprécier les subtilités qui nous auraient échappé lors de la première projection.

Christopher Nolan a fait de son Batman un symbole et remet en question tout le concept de super-héros. Peut-être, a-t-il dessiné le chemin de ce que va être dorénavant ce genre de film ?

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer